Charlie La Honte


Aylan        Tout est possible


« Je suis Charlie » qu'on disait tous dans un élan de solidarité et surtout
sous le coup de l'émotion !

D'aucuns meurent sous les balles ...
D'aucuns meurent sur une plage, à cause des balles ...
D'aucuns tuent aussi lâchement avec leur crayon que d'autres avec leurs balles !


... Et si c'était votre fils sur cette plage ... Monsieur Riss
Auriez-vous fait ce même dessin ?

  • Vous, qui signez ces horribles dessins, vous détruisez, vous ridiculisez, vous vous moquez de ce que tous pensaient en disant "Je suis Charlie".
  • La France, la belle France, ce n'est pas ça ... pas ça du tout et n'a rien à voir avec vos dessins ignobles !
  • Vous êtes la honte : vous tuez avec votre crayon lâchement, sans la moindre conscience.

Vous ne représentez ni la France, ni les Français, ni tout autre humain civilisé de notre planète,
respecteux de l'autre, de la vie, de la mort !

Vous osez vous attaquer à un enfant de 3 ans, innocent, mort tragiquement à cause de la bêtise humaine,
qui n'a rien fait, rien demandé ... qui voulait juste vivre, jouer, apprendre, rêver ...

Rire d'un enfant     Aylan     L'innocence


Monsieur Riss, vous et votre charlie hebdo dans lequel l'encre et la mine de crayon coulent comme le sang, vous provoquez la haine, sans foi ni loi, exactement comme certains autres inconscients.
... Juste pour être entendu, lu, acheté : vous ne défendez rien si ce n'est votre portefeuille.

Vous ne défendez certainement pas la liberté de parole, NON ! Pas du tout : vous défendez et même prônez l'irrespect, le rejet des vraies valeurs humaines, la désorganisation, l'anarchie.

Votre place n'est pas dans notre société de liberté, de respect, de tolérence, d'aide aux démunis.

Votre place est derrière vos propres barreaux ... ceux que vous avez créés ... Vous êtes coupable d'insultes à l'Humanité toute entière, de propagation et d'incitation à la violence.


Horreur     Racisme


Le crayon qui tue

Comment peut-on, au nom de la liberté d'expression, attaquer un enfant qui n'a rien fait
et qui est mort dans des conditions atroces ?
Comment peut-on rire de la mort de quelqu'un, se l'approprier à des fins publicitaires chocs et malsaines ?

Charlie hebdo, c'est la honte, c'est que du venin provocateur !

Attention aux dérapages

Voilà où cela peut mener de suivre aveuglément ceux qui crient forts, qui blessent, qui tuent
avec des balles, des mots ou des crayons ... juste pour se faire entendre :
Tout droit au précipice !

Tous des Moutons Réfléchir



Espérons Petit Bonhomme que ta petite vie ne se soit pas tristement envolée ... pour rien.
Puisse l'humanité en tirer des leçons éternelles ...

Aylan petit ange     La vie éteinte


... Dirons-nous encore « Je suis Charlie »
Vraiment ?

Envoyer un commentaire   




Tous les commentaires
Oui, la Honte  (24.04.16 - 19:58)
Ce magazine est très agressif.
Il n'apporte rien, vraiment rien !
Comment est-il possible de vivre dans un tel contexte agressif ?
Paul  (04.05.16 - 21:37)
Ce genre de magazine devrait être purement et simplement interdit.
Ils ne servent qu'a ajouter des tensions
Nathalie  (04.03.17 - 00:19)
La satyre, l'agressivité, la moquerie ne mènent qu'à la violence jamais au bonheur, à l'équilibre ...

Retour Accueil

© Texte Nadidom

Total  Visiteurs : 792   -    Aujourd'hui : 1