L'ail




Auteur : PublicDomainPictures

   

Auteur : Adriano Gadini

   

Auteur : jacqueline macou




L'ail est sans nul doute l'un des meilleurs condiments tant sur le plan culinaire que sur celui de la santé.

Plantation

L'ail pousse bien dans tous les types de sol mais n'aime pas trop l'humidité constante : le sol doit donc être bien drainé mais il faut aussi bien le travailler et l'enrichir avec du compost ou du fumier bien décomposé.

L'ail se plante de préférence de février à mai : juste avant la plantation, séparer les caïeux (ou gousses), choisir les plus gros et bien formés et les planter, la tête pointue vers le haut, à +/- 4 cm de profondeur.
S'ils sont plantés en ligne : les espacer de +/- 15 cm dans la ligne et laisser 30 cm entre les lignes.



Entretien

Biner régulièrement pour enlever les mauvaises herbes en faisant attention de ne pas abîmer les têtes.

Arroser, mais pas trop, en début de pousse et réduire les arrosages ensuite, pour éviter le pourrissement.
... Ne plus arroser le dernier mois avant la récolte.



Récolte

Elle se fait en juillet, quand les feuilles jaunissent : arracher l'ail à la main, l'étendre sur un sol sec et laisser sécher tiges et bulbes à l'ombre pendant quelques jours (le soleil provoque des brûlures qui diminuent la conservation).

Les rassembler ensuite en bottes puis les suspendre à l'abri et au sec.
(L'ail rose se conserve mieux que le blanc).



Avantages Santé

Au niveau vitamines : l'ail est riche en vitamines C, B et E.
Au niveau sels minéraux : il contient du Potassium, du Phosphore, du Calcium, du Soufre et du Sélénium.

Grâce à son effet préventif et curatif, il est utilisé en médecine naturelle pour traiter d’innombrables maladies.
Il possède une action très efficace contre l’hypertension, prévient les maladies cardiovasculaires, diminue les infections vaginales ainsi que le taux de cholestérol.

Il stimule la circulation sanguine, fluidifie le sang et est un antibactérien très puissant : il combat la grippe, les angines et la bronchite.
Il est aussi conseillé pour traiter l’asthme, la toux, les parasites intestinaux et calmer les maux de dents.

Par son action diurétique et légèrement antibiotique, il favorise la désinfection des poumons et de l'urine.
Il possède même des propriétés aphrodisiaques puissantes : pour en bénéficier, le mélanger avec de la coriandre fraîche dans un verre de vin.

L’ail est aussi un anti cancérigène : notamment contre le cancer du sein, de l’estomac, de la peau et du colon.
Enfin, il possède également des vertus hypoglycémiques et il est très recommandé aux diabétiques.



Dans la cuisine

Les feuilles d'ail peuvent se manger comme la ciboulette : en salade, en omelette ou mélangées à du fromage blanc.

On peut en avoir toute l'année dans la maison en plaçant un bulbe d'ail sur le goulot d'une carafe pleine d'eau que l'on renouvellera régulièrement. Des feuilles se développeront et on pourra les couper à volonté pour les consommer.

Cet aromate s'approprie donc la médaille d'or de la bonne santé et est vraiment notre ami ... son seul inconvénient c'est qu'il donne une mauvaise haleine !

Mais on pourra réduire cet inconvénient :

- soit en mâchant du persil qui captera et détruira l'odeur jusque dans l’estomac
- soit en mâchant des feuilles de menthe
- soit en croquant un grain de café
- soit enfin, en mâchant un clou de girofle ... mais cela peut parfois légèrement irriter les muqueuses !


Bon travail ... et bon appétit !

Retour Accueil

© Texte Nadidom

Total  Visiteurs : 226   -    Aujourd'hui : 1