Vivre bien ... Vivre mieux


Coeur     Bourse     Ile     Argent


Bien vivre tient à beaucoup de choses :
C'est un amalgame de santé, d'amour, de tendresse, de loisirs, de chance, de moyens ...
mais c'est surtout un état d'esprit qui permet de doser
l'importance à donner à tous ces facteurs !

Quelques pistes ...


Se rappeler de la chèvre de M. Seguin :

La chèvre de M. Seguin Non, l'herbe n'est pas plus verte ailleurs ... malgré les apparences affichées.
Sait-on vraiment d'où vient cette herbe ?
Quels sacrifices a-t-elle demandé ? A quel prix repousse-t-elle toujours plus belle ?

... Top secret ! On n'en saura rien ou à peine : juste ce que l'on veut bien nous dire.

Alors, apprécions notre herbe à nous, au moins, on sait d'où elle vient ! C'est la nôtre, rien qu'à nous.


On ne change jamais quelqu'un :

... Même avec nos 1000 et 1 conseils tous estimés justes, sincères, expliqués en long et en large, avec coeur ... Et bien Non, illusion : ils ne changeront jamais quelqu'un. Pire, ils peuvent agacer et faire fuir.
Alors, arrêtons d'y mettre autant d'énergie !
C'est perdre son temps, le sien et le temps passe très très vite.


On ne peut pas plaire à tout le monde :

Nous n'aimons pas tous les mêmes choses ! Fort heureusement d'ailleurs, car si c'était le cas, la vie serait bien monotone et nous n'aurions plus notre personnalité.
Inutile donc de faire tous ces efforts pour vouloir plaire à tout le monde, de toujours dire oui à tout ... pour ne pas décevoir.

De plus, à vouloir absolument plaire à tous on finit par ne plus plaire à personne.
Dire non à bon escient inspire le respect des autres tout en redonnant confiance en soi !
Dire oui à tout c'est être comme le torchon sur lequel on essuie les pieds et qui, une fois usé, sera jeté.


Le monde est trop injuste :

C'est trop injuste ! C'est l'évidence !
Nous ne naissons pas tous au même endroit, dans la même époque, dans la même culture, dans le même environnement financier ni sous le même climat.
Nous ne recevrons pas non plus la même éducation, les mêmes préceptes.
Nous n'avons pas tous la même santé et nous ne deviendrons pas tous centenaires.

Alors il ne faut pas jalouser les autres ou se sentir une perpétuelle victime.
La Vie est injuste ... Oui, tout à fait ... C'est comme ça depuis toujours !
... Il faut donc s'habituer à vivre avec ce que le hasard nous a donné, sans pleurnicher sur son sort, mais avec la tête haute, pour pouvoir remporter quelques victoires, pas forcément, pour gagner la guerre.


Croire que tout peut être changé :

Nous ne maîtrisons pas tout, à commencer par notre santé, la pluie ou le beau temps.
De même, pour l'humeur du patron, celle d'un collègue ou l'état des finances publiques.
Inutile donc de se battre et de s'essoufler à vouloir à tout prix changer tout ce qui ne nous plaît pas dans ce qui nous entoure.
Mettons plutôt cette énergie dans ce qui est gérable, ce qui nous appartient, pour améliorer notre quotidien, notre confort et celui de ceux que nous aimons et qui nous aiment.

On peut quitter un emploi mais pas changer l'entreprise, on peut fuir le bruit d'une autoroute mais pas changer son tracé, on peut se protéger du froid mais pas empêcher son arrivée, ...

Il n'y a en fait que 3 possibilités : soit changer ce qui est à notre portée, soit accepter ce qui déplaît et s'y adapter soit quitter la scène ... et non, y a rien d'autre !


Tout n'est pas tout noir ou tout blanc :

La chèvre de M. Seguin ... Ni tout juste ou tout faux : tout est relatif parce que chacun pense les choses par rapport à son vécu, à ce qu'il vit ou à ce qu'il veut vivre.

Inutile dès lors de perdre son temps à vouloir prouver aux autres telles ou telles vérités : elles ne sont que les nôtres et n'intéressent personne parce chacun a sa propre vision des choses, sa vérité ... sur les mêmes sujets !

Il est donc tout aussi inutile de s'occuper de ce que pensent les autres ou de leur jugement : le monde se fout complètement de notre amour-propre.
Alors ... Tant que nos actes ne nuisent pas à la collectivité, faisons ce qui nous rend heureux nous, tout simplement ... jugés ou pas ... Et que les autres en fassent autant !


S'attendre à des retours :

Coeur brisé Toute chose qui se donne dans l'espoir d'un retour, n'est pas vraiment donnée parce qu'elle crée comme un trou que l'on s'attend à voir reboucher ... Ce qui arrive rarement.
... Le trou reste donc ouvert avec le risque d'y chuter !
Et finalement, il y a tellement de trous qu'on fini inévitablement par y tomber avec toutes les peines du monde pour en sortir.
Donc soit on donne vraiment, soit on ne donne pas ... mais il ne faut jamais espérer un retour matériel ou affectif.


Compter sur les autres pour être heureux :

La chèvre de M. Seguin Le bonheur est un ressenti personnel, intime.
Quelque chose, une situation qui émerveillera autrui pourra très bien nous laisser tout à fait indifférent. (Un match de foot gagné par ex).

Le bonheur ne doit donc pas venir que des autres mais de soi-même.
Il faut d'abord être heureux et en équilibre avec soi-même avant de pouvoir donner du bonheur et en recevoir.
Pour cela, il faut se le fabriquer son bonheur, en connaître les ingrédients et répondre à « C'est quoi qui me rend ou qui me rendrait heureux ? »

... Le bonheur est partout, dans tout, il faut juste apprendre à le voir :
Les oiseaux qui chantent, un gâteau réussi, un bon film, un bon livre, une partie de cartes ou de pétanque, le premier mot du bout'chou, son premier pas, un fou rire, un robinet réparé, ... il est partout ... si si !
Alors ne pas hésiter à se faire plaisir : les petits plaisirs fréquents sont bien plus réconfortants qu'un grand plaisir tous les 10 ans !


Et enfin, le plus important : Le bonheur, c'est dans l'instant !

Le passé est passé, il ne revient jamais ... y a plus rien à faire.
Le futur, si il arrive, c'est demain et pas forcément contrôlable.
L'instant, c'est ce qui se vit réellement alors vivons-le pleinement ... en faisant des projets d'accord mais ce ne sont que des projets : ils ne se vivent pas encore ...


Chantons, dansons, rions, ... vivons !

Faisons la fête

Le bonheur présent


PS :
Sur le clavier d'un pc, d'une tablette il y a la touche « Delete » pour supprimer ce qui n'est pas bon.
Utilisons aussi cette touche dans notre cerveau pour supprimer tout ce qui rend triste.
La vie, la vraie, c'est comme une partie de Dames ou d'Echecs : il faut anticiper plusieurs coups à l'avance pour pouvoir gagner mais la seule pièce qui compte vraiment, c'est celle que l'on déplace maintenant !


Retour Accueil

© Texte Nadidom

Total  Visiteurs : 880   -    Aujourd'hui : 1