Eduquer son chien



Le chien est le meilleur ami de l'homme.
  Mais pour qu'il le reste et pouvoir partager les merveilleux moments d'entente, il faut bien l'éduquer.  

  Voici donc quelques conseils et bons plans, pour que la relation soit au top ... durablement.  




Hugo      Dora      Chiot noir     


Généralités :

  • Le chien est avant tout un animal ... doté d'une intelligence certe, mais qui reste surtout guidé par son instinct.
    Tout l'apprentissage et l'éducation réside donc dans la manière de se servir de ses instincts pour l'apprivoiser et en faire un parfait compagnon : propre, calme, pas agressif, obéissant, protecteur et affectueux.

  • Le chien vivait à l'origine en meute dans laquelle il y a une structure, une hiérarchie : les dominants, les dominés.
    En arrivant à la maison, tout naturellement, il se ressent également comme dans une meute mais cette fois constituée des parents, des enfants, des amis ...

  • Lorsqu'il quitte l'éleveur ou le chenil et qu'il arrive à la maison, c'est tout son environnement qui change : il doit s'y habituer, retrouver ses marques, déterminer son territoire.

  • Pour qu'un chien se sente bien et équilibré, il doit savoir où il se trouve, ce qu'il peut et ne pas faire, ce qui contente son maître ou ce qui le fâche.
    Il a aussi besoin de cohésion dans les instructions qu'on lui donne sinon, il ne s'y retrouve plus.
    Tout cela doit s'apprendre => C'est ce que nous allons voir ci-dessous.

  • Le plus efficace pour éduquer un chiot, c'est de le récompenser quand il fait quelque chose de bien.
    Mais la punition fait aussi partie de son éducation.
    Lorsqu'il commet une faute, il faut qu'il le sache : vous lui manifesterez votre mécontement (sans crier c'est inutile et peut le rendre craintif) ... en lui disant fermement « NON » et « A TA PLACE », en lui montrant son coin ou sa niche.

  • Notez enfin que lorsqu'il faut le gronder, il faut le faire immédiatement après la faute, sinon c'est peine perdue : après quelques sec, le chien l'a déjà tout à fait oubliée et il ne comprendrait pas du tout pourquoi vous vous fâchez.

L'accueil du chiot à la maison :

Ce petit animal qui arrive fera partie intégrante de la famille et ce pour quelques années. Il faut donc le considérer comme tel et lui donner la place et toute l'attention qu'il mérite.

Lui aménager un lieu

  • Dès son arrivée, lui montrer sa place (ou sa niche). Elle doit être au calme, dans une pièce aérée, à l'abri des courants d'air et surtout pas à un endroit de passage comme la porte d'entrée, la cage d'escalier, ...

  • Sa journée sera rythmée de périodes de sommeil et de réveil. Lorsqu'il dort laissez-le tranquille : il a besoin de repos pour grandir.

  • Pour qu'il puisse faire ses repérages et se sécuriser, présentez-lui d'emblée son lieu de résidence : la maison, le jardin, la rue, ... Il reniflera partout pour en prendre connaissance.

  • Pour décharger son émotion, il pourrait ici et là faire un petit pipi. Ne le grondez pas mais portez-le immédiatement dehors si c'est possible.

Adopter une organisation et un comportement cohérents

Adorables chiots
  • Le chiot aura besoin de temps pour s'adapter à toutes les habitudes de la maison : les heures de lever, de coucher, les membres de la famille qui entrent et qui sortent, les bruits courants, etc ...

  • Il faudra être très régulier pour ses heures de repas et le confronter, le plus vite possible, avec les situations qu'il rencontrera dans les mois à venir :
    Le facteur, les voisins, les bruits de la rue, etc ...
    Et même si il dispose d’un jardin, il faut régulièrement le sortir dans la rue pour toutes les raisons citées. Il deviendra alors un chien équilibré en toute occasion, quelque soit l'environnement.

  • Notre nouveau compagnon repèrera très vite les situations dans lesquelles il reçoit des récompenses, des félicitations, des caresses ou, au contraire, du mécontentement.
    Il aura aussi certains comportements pour tester ses limites et pour tenter d'apitoyer ses maîtres en tentant d'obtenir quelque chose ... et si ça marche : il se dira "Yes ! j'ai gagné" et alors, bien sûr, recommencera.

    Par contre, si ses attitudes n'ont aucun effet, il laissera tomber ... Il faut simplement le savoir pour adapter nos comportements en conséquence et ne pas se laisser avoir par notre "Toutou" !


Vous avez des conseils, des trucs ou astuces à partager ? Merci de nous les envoyer  ICI
(Ils sont les bienvenus et seront publiés à la page "Vos conseils" ci-dessous)


Retour Accueil

© Texte Nadidom