Les changements d'heure


Auteur : Chrgerhart

      

Auteur : Alexandra / München

      

Auteur : Holger Schué

      

Auteur : Louise Dav




Chaque année nous devons régler 2 fois nos horloges sur l'heure officielle.
Pourquoi ? Quelle en est l'origine ? Quelles sont les conséquences ?

Quelle est l'heure de référence ?


Auteurs: Maciej Szewczyk

      C'est en 1884 que l'ingénieur écossais Sandford Fleming créa les fuseaux horaires, en divisant la planète, du nord au sud, en 24 quartiers de 15°.
Chaque quartier (ou fuseau) aura son heure unique qui est définie par rapport à la position du soleil.

La ligne qui sépare chaque fuseau est appelée un méridien.
C'est l'heure du méridien qui passe par la ville anglaise de Greenwich, près de Londres, qui sera celle de référence : l'heure GMT (Greenwitch Mean Time).



Décalage horaire et heure locale ?

Pour connaître le nombre d'heures de décalage entre 2 régions du monde, il suffit de partir de l'heure GMT et, en se déplaçant vers l'Est (vers la droite), d'y ajouter 1 h à chaque passage d'un méridien.

Par contre, pour connaître l'heure locale d'un endroit, il faut connaître le nombre d'heures de décalage par rapport à l'heure GMT, mais aussi les critères locaux de changement d'heures (été/hiver ou autres).

... En effet, beaucoup de pays changent d'heures mais pas au même moment et pas pour les mêmes raisons.
(En Europe, aux États-Unis, au Canada, en Israël, en Iran, ...)


Mais pourquoi changer l'heure ?

En fait, dans les régions tempérées, l'heure du lever du soleil et donc de l'apparition de la lumière du jour varie très fort au cours des saisons.
D'où cette idée de changement d'heure afin de faire coïncider les heures d’activités avec celles de lumière naturelle pour en profiter au maximum mais aussi pour réduire la consommation d’énergie.

Cette idée n'est pas neuve d'ailleurs: déjà en 1784, le physicien américain Benjamin Franklin, parlait pour la 1ère fois de ce principe et pour les mêmes raisons.

Mais un argument de poids va imposer ce choix quelques 200 ans plus tard, en 1973.
... Le prix du pétrole va brutalement être quasi quadruplé faisant du même coup grimper de manière démesurée le prix de l'électricité : c'est le fameux "Choc pétrolier" dont nous subissons toujours les remous.

Union européenne Ce ne sera pourtant qu'au début des années 1980 que l'heure d'été sera généralisée dans les pays de l'Union Européenne et seulement en 1998 que les moments de son changement seront uniformisés pour tous les pays membres, soit :


☼   Le dernier dimanche de mars pour l’heure d’été (+1 h)
☼   Le dernier dimanche d’octobre pour l’heure d’hiver (-1 h)

Changement d'heure


Notons enfin que même si elles changent au même moment, il y a quand même 3 heures différentes en Europe :

⇨ Celle des pays alignés sur le méridien de Greenwich : GMT "0" l’hiver et GMT +1 l’été
   Royaume-Uni, Irlande et Portugal,

⇨ celle des pays alignés sur le méridien de Berlin : GMT +1 l’hiver et GMT +2 l’été
   Allemagne, France, Belgique, ...

⇨ et celle des pays alignés sur le méridien d’Ankara : GMT +2 l’hiver et GMT +3 l’été
   Grèce, Finlande, ...


Quelles sont les conséquences, les impacts ?

Bof, les résultats économiques, écologiques et sur la santé ne sont pas vraiment ceux attendus !

Auteurs: Susann

  • Les changements d'heure sont même plutôt mauvais pour la santé car ils perturbent le rythme biologique et de manière plus sensible, chez les bébés et les jeunes enfants, les malades et les personnes âgées : Irritabilité, troubles du sommeil, d’appétit.
    Mais aussi chez les adultes : réduction de la capacité de travail, troubles de l'humeur, surtout au passage à l'heure d'été, au printemps.
    Et quand on sait qu'il faut +/- 3 semaines avant d'être à nouveau habitué au nouveau rythme ...

  • Ces changements provoquent aussi des problèmes d'adaptation dans les garderies, les écoles, les hôpitaux, la construction, les transports en commun, ... chez les agriculteurs où c'est pas vraiment la joie pour la traite des vaches, l'élevage, pour le travail de la terre, les récoltes, ...

  • Le passage à l'heure d'été augmenterait aussi la pollution parce que les soirées étant alors plus claires, les automobilistes auraient plus tendance à sortir et plus souvent.

  • Pareil en journée, les pics de concentration d’ozone seraient plus élevés en été parce que la circulation automobile et l'activité industrielle dégagent leurs polluants plus tôt et que ceux-ci réagissent donc aussi plus longtemps avec la chaleur et le soleil.

  • Il faut aussi savoir que lors de l'instauration du changement d'heure, la France, la Belgique, ... étaient déjà en avance d'1 h sur l'heure GMT. C'est le décret du 14 août 1945 qui en a décidé ainsi dans un souci de compromis entre l'heure allemande, de rigueur pendant la guerre, et celle de Greenwich.
    En été, nous sommes donc en avance de 2 h sur celle de notre fuseau horaire : pas vraiment idéal pour les relations commerciales avec certains pays tel que le Maroc et le Portugal par exemple.

  • Techniquement encore, bon nombre d'appareils doivent être remis à l'heure : les systèmes d'alarme, le matériel audio-visuel, informatique, les horodateurs, etc ... pas vraiment une économie.

  • De plus, les économies d'énergie faites le soir seraient largement diminuées par celles dépensée le matin, en avril et en septembre, pour l'éclairage et le chauffage.

    ... Et avec l'arrivée des lampes à basse consommation qui remplacent les ampoules à incandescence (celles avec un filament), grandes consommatrices d'énergie, cela réduit encore considérablement les économies d'électricité visées par ces changements d'heure.


Il semble donc que toutes ces perturbations indéniables, affrontées 2x/an, ne soient plus vraiment compensées, pour le particulier, par des économies d'énergie annoncées ...


Alors ... Reviendra-t-on un jour à une heure unique toute l'année ?
Mystère ... Qui vivra, verra !

Auteur : Gerd Altmann



Allez, C'est l'or ... Mes Seignors ... et après l'or, c'est plus l'or.

Retour Accueil

© Texte Nadidom

Total  Visiteurs : 244   -    Aujourd'hui : 0