Héritage mérité ou don forcé ?


Napoléon     La loi     Couple seul     Economies


Stop aux parts réservataires pour les enfants ingrats !

Définition

La part « réservataire » c’est la part de nos avoirs et de nos biens que la loi impose de donner à nos héritiers directs, après notre mort !

Ainsi, si nous avons 2 enfants, cela signifie qu’ils auront automatiquement chacun 1/3 de ce que nous laissons.

… C’est donc la loi qui décide de la destination du fruit du travail de toute une vie rendant ainsi impossible de déshériter des enfants même si ceux-ci ne nous donnent plus le moindre signe de vie depuis des années.

Juste ou injuste ?

Silence
Chuuut ... Sujet Tabou ... Quasi personne n'ose en parler.


Levons quand même un coin du voile :

... Car en effet, il est très fréquent que des parents se voient complètement abandonnés par leurs enfants dans la plus totale indifférence et la plus totale impunité.

Est-ce juste, est-ce équitable ? Bien évidemment que « non » !

... Ce qui est encore plus étonnant, c'est que la loi "protège" ces enfants on ne peut plus ingrats, sans s'inquiéter le moins du monde sur la relation entretenue avec leurs parents.
En effet, la loi impose de leur réserver d'office une part de ce que leurs parents laissent.
... C'est y aller fort quand même !

Est-ce la loi qui a travaillé et épargné pour acquérir ces biens ?
Est-ce la loi qui souffre de solitude ?
Est-ce la loi qui nous accompagne ou nous aide avant le dernier voyage ?


Ça coince Ça coince quelque part ...

Il est plus que temps de mettre fin à cette injustice
qui date du code Napoléon
… soit depuis 2 siècles !

Mise à part la protection contre toute personne
qui tenterait d'abuser de nous, de notre crédulité,
nous devons pouvoir être les seuls à disposer de nos biens ... ceux qui nous restent.



… Car la loi nous prend déjà une grosse partie pendant notre vivant :
  • à la source, sur notre salaire (Charges sociales)
  • lors de tous nos achats ensuite (Tva)
  • lors de la jouissance d'une maison achetée (Frais d'enregistrement + Taxe cadastrale annuelle)
  • … et en prendra encore lors de notre mort (Frais de succession) !
… Soit 4 fois sur le même capital … C’est vraiment beaucoup non ?

… Il semble dès lors évident, qu'après toutes ces ponctions, nous devrions avoir le droit de disposer librement de ce qu’il nous reste.

Les parents ont bien évidemment des responsabilités, des devoirs qui sont certes prévus et garantis par la législation ... mais qu'en est-il des devoirs des enfants prévus par la loi lorsque ceux-ci abandonnent complètement leurs parents ?

Conclusion

Ce que les parents ont pu conserver au cours de leur vie leur appartient et à eux seuls.
A eux et à eux seuls de décider, en âme et conscience, à qui ils lègueront ceci ou cela.

Stop donc aux parts réservataires imposées, ce don légal forcé, pour les enfants ingrats, irrespectueux, laissant leurs parents seuls sur leur dernière route.
Comment expliquer une telle attitude « après tout ce que ces parents abandonnés ont fait pour eux » ?

... Certains diront qu'il faut donner sans rien attendre en retour !

... C'est tout à fait vrai mais cela reste une attitude fort théorique :
En effet, l'affectif, par définition, est un échange spontanné de sentiments et d'actes.
Mais à toujours donner sans avoir au moins la reconnaissance de ce qu’on apporte, tue l'affectif !

... Presque rien n'est un dû, presque tout se gagne, se mérite.
C'est la seule façon de pouvoir vraiment apprécier ce que l'on a ...


Les parents, ne peuvent pas être que des vaches à lait qui, une fois moins productives, vont à l'abattoir !

Vaches à lait

Fort heureusement, la plupart des enfants aiment leurs parents seulement avec leur coeur,
pour ce qu'ils sont, sans le moindre intérêt d'aucune sorte.
Et ça, c'est très très fort ... ça s'appelle l'Amour.

Retour Accueil

© Texte Nadidom

Total  Visiteurs : 91   -    Aujourd'hui : 1